CORAPLIS rime toujours avec Patrice…

Article publié le 27 avril 2022 - Actualités

Nous avons appris avec beaucoup de peine la disparition de Patrice Riou le 16 avril dernier des suites d’une maladie neuro-dégénérative qui a évolué très rapidement et l’a privé de sa capacité à s’exprimer, que ce soit à l’oral ou à l’écrit.

Son implication dans la lutte contre l’illettrisme a marqué un grand nombre des bénévoles et des professionnels du réseau. Sans sa ténacité, sans son engagement personnel et communicatif pour la transmission et l’accès aux savoirs, les APLIS n’auraient sûrement pas atteint le niveau de professionnalisme et d’implication humaine et pédagogique qu’on leur reconnaît toujours aujourd’hui. 

Patrice Riou s’est fortement impliqué dans les années 90′ et 2000′ en Poitou-Charentes et au niveau national pour sensibiliser, professionnaliser, organiser la lutte contre l’illettrisme. Animateur du premier lieu ressources illettrisme à Poitiers dans le cadre du GIP Formation puis chargé de mission régional détaché de la préfecture régionale, il était en charge du plan de prévention et de lutte contre l’illettrisme pour le Poitou-Charentes. Il savait être discret, mais tout autant convaincant et obstiné pour porter haut et fort des convictions que nous sommes encore nombreux à relayer parfois sans le savoir.

  • La conviction que l’individualisation n’est pas qu’un vain mot fourre-tout mais doit rester au cœur de nos préoccupations quand on accompagne des adultes en formation
  • La conviction que l’accompagnement global c’est primordial si on veut comprendre et donner toutes ses chances à la personne qui n’a pas eu la chance d’apprendre sereinement enfant mais qui a le courage de l’assumer adulte.
  • La conviction qu’il faut s’appuyer sur les forces en présence, que ce sont elles, dans les bourgades du Poitou, les petites agglos des Charentes et partout ailleurs, qui connaissent leur territoire et les gens qui gravitent autour d’elles.
  • La conviction qu’il faut s’amarrer solidement en intelligence avec ses partenaires et non en concurrence.

Emmanuelle Riou, ses enfants et ses petits enfants ont pu entendre par les nombreux témoignages qui leur ont été envoyés la reconnaissance que le milieu de la formation et de l’illettrisme avait pour leur mari, leur père, leur grand-père. 

Qu’ils reçoivent nos pensées positives et réconfortantes.

Dans CORAPLIS, il y a toujours APLIS et il y aura toujours Patrice…

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas le travail de Patrice Riou, deux liens vers 2 travaux collectifs qu’il avait mené au sein du GIP Formation :

  • Le Guide du prescripteur et ses Fiches techniques 
    Produit en 2000 ce document fait toujours référence pour qui souhaite accompagner vers le ré-apprentissage des personnes en difficultés avec les savoirs de base.  Patrice Riou et la MEP (Mission d’Education permanente de La Rochelle) avaient réuni pour l’occasion des travailleurs sociaux, des accompagnateurs socio-professionnels, des pédagogues, et des formateurs pour élaborer ce guide et produire des fiches techniques détaillées.
  • Méthodologie d’élaboration de parcours et outils de positionnement 
    Ce document est aussi le résultat d’un travail collectif mené par l’ARFTLV dans le cadre de la mise en œuvre du dispositif Compétences Clés en 2010. Patrice Riou et Jean Malka ont animé une équipe de formateurs issus des structures intervenant sur le dispositif (GRETA, APLIS, ACIF). Il reste un outil toujours intéressant pour envisager l’accueil, l’évaluation et le positionnement au sein d’un organisme et d’un dispositif pluri-partenarial.