Historique

CORAPLIS, un projet qui s’inscrit dans la continuité et vise la promotion des structures locales impliquées dans la Lutte Contre l’Illettrisme.

Depuis plusieurs dizaines d’années en Poitou-Charentes, la Lutte contre l’Illettrisme s’est organisée pour assurer l’apprentissage  des savoirs de base au travers d’initiatives locales portées par le milieu associatif avec  l’appui de l’État et des collectivités territoriales.

  • Début des années 2000, celles-ci se structurent autour la création d’un réseau régional animé par le chargé de mission régional ANLCI et se donnent ainsi une identité propre : les APLIS, Atelier Permanent Local d’Individualisation des Savoirs.
    Les APLIS avaient pour vocation d’accueillir toutes les personnes en situation  d’illettrisme et de faible niveau scolaire, mais aussi des personnes de langue maternelle étrangère ayant un besoin de formation dans le domaine  des savoirs de base, qu’il s’agisse de publics en insertion sociale et professionnelle ou  de salariés d’entreprise.
  • 2008-2009 voit la mise en place du dispositif Compétences Clés qui remet totalement  en question l’organisation et la prise en charge des publics. En parallèle, le plan régional de Lutte contre l’Illettrisme arrivé en fin de programme en 2007 n’est toujours pas renouvelé.
  • Du Collectif à CORAPLIS : En réaction au délitement progressif des efforts de coordination menés depuis 2000, et avec la volonté de ne pas laisser de côté tout un public non pris en charge par le dispositif Compétences Clés, les structures associatives porteuses jusqu’ici d’un APLIS se réunissent en collectif, éditent un document repère décrivant la situation de l’action contre l’Illettrisme en Poitou-Charentes, adoptent une Charte Commune et interpellent les partenaires institutionnels réunis autour d’une table ronde le 8 décembre 2010.
  • Fin 2010 l’association CORAPLIS est créée avec l’appui de plusieurs réseaux associatifs représentatifs de l’Éducation Populaire et de l’insertion socio-professionnelle (CAFIPP, CRAJEP, URECSO).
    CORAPLIS regroupe à présent plus de 35 associations picto-charentaises -anciennement APLIS ou nouvellement arrivées dans le réseau- autour d’un projet commun organisant son action. Courant 2010, le soutien de la Région Poitou-Charentes lui permettra de se structurer et d’organiser à l’automne 2010 une première action de formation en direction des bénévoles intervenant dans les structures adhérentes.
  • 2011 marquera la structuration de CORAPLIS autour d’un projet associatif et la mise en place des premières actions coordonnées de CORAPLIS. Plus de 25 journées de formation sont organisées sur tout le territoire régional, des partenariats se mettent en place et un chargé de mission à temps partiel est recruté pour faciliter l’animation du projet.

Ceci n’étant qu’un début, à nous d’écrire la suite…